Petrucci aurait signé avec KTM

Le directeur sportif de Ducati Corse a tiré un trait sur l'éventualité que le pilote italien reste dans le groupe mais en Superbike. Son transfert vers le constructeur autrichien en 2021 serait déjà acté.

Petrucci aurait signé avec KTM

On savait déjà que Danilo Petrucci s'était rendu en Autriche mercredi, accompagné par son manager, afin de rencontrer les responsables du programme MotoGP de KTM. On savait aussi qu'il en était revenu ravi, néanmoins son représentant avait laissé entendre que la situation était encore mouvante, dans l'attente que la lumière soit faite sur le cas de Pol Espargaró.

D'après les informations de Motorsport.com, le pilote italien aurait en réalité déjà trouvé un accord avec l'équipe basée à Mattighofen. Petrucci se serait donc engagé avec KTM et aurait apposé sa signature sur son nouveau contrat lors de cette visite. Motorsport.com révélait par ailleurs il y a deux semaines le transfert de Pol Espargaró vers l'équipe officielle Honda, un changement que les deux équipes concernées se refusent pour le moment à confirmer, bien que des deux côtés soient parvenus des discours sibyllins qui vont en ce sens.

Lire aussi :

De l'autre côté des Alpes aussi, on considère que l'affaire est faite et que l'on verra bel et bien Petrucci sur la RC16 la saison prochaine. Au point que Paolo Ciabatti a déjà salué son pilote au micro de Sky Italia : "Cela nous fait très plaisir, y compris d'un point de vue personnel, si Danilo a réussi à trouver une solution pour rester en MotoGP. Nous étions prêts à lui offrir un rôle en Superbike, mais sa volonté était de rester en MotoGP et de montrer ici son talent et sa valeur. Si c'est fait, cela nous fera très plaisir de le retrouver en piste ces prochaines années, même si ce sera en tant qu'adversaire."

La discussion se poursuit entre Dovizioso et Ducati

Deux semaines après les révélations sur le départ prochain de son leader, KTM aurait donc bien vite réagi, profitant d'un Danilo Petrucci disponible et désireux de rester en MotoGP pour s'assurer de disposer malgré tout d'un pilote expérimenté et habitué des avant-postes. Quant à Andrea Dovizioso, qui faisait figure de plan B idéal pour le constructeur autrichien, il est toujours en discussion avec Ducati afin de prolonger leur union, mais n'aurait plus d'autre option réaliste. Il est en effet peu probable que KTM envisage de renouveler intégralement son binôme et de montrer la porte à Brad Binder, l'un de ses pilotes maison. Tout comme il paraîtrait étonnant que Dovizioso se tourne vers Aprilia, seule autre équipe officielle à potentiellement disposer d'une place à pourvoir.

"Nous parlons avec le manager d'Andrea depuis quelques semaines", précise Paolo Ciabatti pour Ducati. "Disons que nous sommes dans une phase préliminaire de ce point de vue, car nous avons dû parler de questions qui concernent la saison en cours. La crise économique qui nous a tous frappés à cause de la pandémie a touché aussi les sponsorisations : nous avons dû trouver un accord pour 2020. Nous espérons parvenir à faire se poursuivre cette histoire, qui dure désormais depuis huit ans. Ce serait très beau."

Dans le clan Ducati, il faudra également faire la lumière sur les formations des équipes satellites. Jorge Martín doit rejoindre le team Pramac même si, comme dans le cas de Pol Espargaró, une clause dans son contrat avec KTM empêche pour l'heure de l'officialiser. Pecco Bagnaia pourrait conserver sa place à ses côtés, mais il est appelé par la direction du groupe à élever son niveau de performance, et la porte reste potentiellement ouverte pour Johann Zarco. Le Français est toutefois également désiré par son équipe actuelle, Avintia, qui n'a pour le moment que Tito Rabat sous contrat au-delà de 2020.

Lire aussi :

Voici la tournure que prend le plateau 2021 :

Équipe Pilotes confirmés (fin de contrat) Pilotes pressentis
Repsol Honda Team Marc Márquez (2024) Pol Espargaró
Ducati Team Jack Miller (2021 + option) Andrea Dovizioso
Monster Energy Yamaha Maverick Viñales (2022)
Fabio Quartararo (2022)
 
Team Suzuki Ecstar Álex Rins (2022)
Joan Mir (2022)
 
Red Bull KTM Factory Racing   Danilo Petrucci
Brad Binder
Aprilia Racing Team Gresini Aleix Espargaró (2022) Andrea Iannone
Bradley Smith
Petronas Yamaha SRT   Franco Morbidelli
Valentino Rossi
Pramac Racing   Jorge Martín
Pecco Bagnaia
Johann Zarco
LCR Honda  

Cal Crutchlow
Takaaki Nakagami

Álex Márquez

Red Bull KTM Tech3   Miguel Oliveira
Iker Lecuona
Reale Avintia Racing Tito Rabat (2021) Johann Zarco

partages
commentaires
Le nouveau calendrier, "une bonne nouvelle" pour Zarco

Article précédent

Le nouveau calendrier, "une bonne nouvelle" pour Zarco

Article suivant

Reprise du MotoGP : "Pas le droit à l'erreur" face au COVID

Reprise du MotoGP : "Pas le droit à l'erreur" face au COVID
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021