Réactions
Formule 1 GP d'Autriche

Haas ne "s'attendait pas" à être compétitif face à Pérez

En Autriche, Haas a réussi son meilleur week-end de la saison. De bonnes performances en sprint et en course principale, notamment face à la Red Bull de Sergio Pérez, qui ont surpris mais qui témoignent de la pente ascendante sur laquelle se trouve l'écurie depuis le début de la saison.

Nico Hulkenberg, Haas VF-24, Sergio Perez, Red Bull Racing RB20

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

S'il n'a pas réussi à tout le monde, le week-end du Grand Prix d'Autriche a certainement réussi à Haas. L'équipe américaine a récolté son plus grand nombre de points depuis le début de la saison avec 12 unités. Chapeau bas aux deux pilotes de l'équipe qui ont bien performé, notamment en course principale avec une sixième position pour Nico Hülkenberg, acquise dans le dernier tour après un dépassement sur Sergio Pérez, et une huitième place pour Kevin Magnussen. Le samedi en course sprint, le Danois s'était hissé jusqu'à la neuvième place, son coéquipier avait quant à lui terminé 19e après avoir reçu une pénalité.

Lire aussi :

Hülkenberg explique être heureux mais un peu surpris de la bonne performance de l'équipe, notamment face au pilote mexicain, conscient également que l'abandon de Lando Norris et la mauvaise course de Charles Leclerc ont aidé au bon résultat de Haas en libérant deux places dans le top 10.

"Oui, huit points. Et 12 au total. [Je suis] très heureux. Je ne m'y attendais pas", déclare Hülkenberg. "Bien sûr, le fait que deux des meilleures voitures soient en dehors du top 10 nous a aidé. Mais vous devez être là pour ramasser les morceaux quand cela arrive et nous avons été là avec les deux voitures aujourd'hui."

"[C'était] une course très intense, surtout à la fin avec Checo. Je ne m'attendais pas à pouvoir le garder derrière moi aussi longtemps, mais j'ai essayé pendant quelques tours et je me suis dit 'voyons ce qui se passe, peut-être que je peux faire un peu de mal à ses pneus'. Et c'est ce qui s'est passé. Et j'ai réussi, avec notre bonne vitesse en ligne droite, à garder le nez devant, et oui, j'ai commencé à défendre aussi et à la fin, c'était juste super serré."

Néanmoins, pour le pilote allemand, ce week-end positif est la preuve que Haas se trouve sur une pente ascendante, et ce, depuis quelques mois déjà : "[Ce n'était] pas seulement [en Autriche]. Si je regarde les dix premières courses [de la saison], nous avons été cinq fois 11e, très près du but. Mais nous nous sommes battus dans et autour du top 10 à peu près partout. Parfois moi, parfois Kevin. Je pense donc que cela témoigne du bon travail que nous avons effectué pendant l'hiver, et cela montre que nous sommes compétitifs dans le milieu de peloton."

Nico Hülkenberg devant Kevin Magnussen.

Nico Hülkenberg devant Kevin Magnussen.

Photo de: Andy Hone / Motorsport Images

Le directeur de Haas, Ayao Komatsu, partage l'avis de son pilote. Il se réjouit du bon rythme de ses deux VF24 sur le circuit du Red Bull Ring, preuve une nouvelle fois que la l'équipe se trouve dans la bonne direction, surpris lui aussi des performances de Hülkenberg face à la RB20 de Pérez.

"Si vous regardez le temps au tour, vers la fin de notre premier relais, vous pouvez voir le temps de Nico et celui de Pérez... Bien sûr, Pérez était devant, mais les temps étaient en fait assez similaires", explique Komatsu. "Nous l'avons vu [samedi] aussi, n'est-ce pas ? En sprint, le rythme de Kevin, disons aux trois-quarts du sprint, était très similaire à celui de Pérez. Je savais donc que nous ne devions pas le laisser passer [le dimanche]. Mais est-ce que je croyais vraiment que nous pouvions tenir jusqu'à la fin ? Non, mais cela valait la peine de se battre. Et sérieux, Nico a fait un travail incroyable."

"Vous avez vu [samedi] à quel point Kevin était compétitif pendant le sprint, mais ce ne sont que les huit premières places [qui donnent des points]. Alors, le fait de montrer une nouvelle fois la performance [en course principale] et d'être récompensé par des points, est incroyable. Mais oui, je pense que vous pouvez dire en toute sécurité que nous avons bien amélioré les performances de la voiture."

Avec ce week-end en Autriche, Haas reprend la septième du classement constructeurs à Alpine avec 19 points au compteur, contre 9 pour l'équipe française. L'écurie américaine se retrouve donc à 11 points de Visa Cash App RB. Interrogé sur la possibilité de viser la sixième place au championnat, Komatsu s'est montré déterminé en cette mi-saison, expliquant que "tout pouvait arriver".

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Wolff a failli déconcentrer Russell avec un message radio "stupide"
Article suivant Pronostics F1 2024 : Quel pilote sera sacré champion cette saison ?

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France